Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 09:00


Les 1er et 2 mai 2009, Canal + proposera à ses abonnés une programmation spéciale cinéma français. 24 heures de 7ème art made in France, dont 12 longs métrages en première exclusivité.

Voici le programme :


  • 15h45 : Court-métrage : La clef du problème
  • 15h55 : Court-métrage : Tony Zoreil
  • 22h30 : Documentaire : Le cinéma français est en voyage d'affaires
  • 5h15 : Documentaire : Les paris de Klapish
Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 08:25



À l’occasion de l’édition 2009 des Oscars, la chaîne de télévision TCM nous propose de revivre les grands moments du cinéma américain à travers une sélection de films ayant marqué l’histoire de l’institution.

Le très beau Et Au Milieu Coule Une Rivière de Robert Redford ouvrira le bal, suivi de films comme Wall Street (Oscar du meilleur acteur pour Michael Douglas), Les Chariots De Feu ou encore Voyage Au Bout De L'Enfer, le chef-d’œuvre de Michael Cimino.

Au total, ce sont pas moins de 28 films (pour un total de 47 Oscars) que la chaîne a prévu de diffuser tout au long du mois de février. Et, cerise sur le gâteau, un week-end spécial Oscars est programmé en marge de la 81ème cérémonie, les vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 février, avec le meilleur des meilleurs films du mois.

À vos postes !



(source commeaucinema.com)



Quel alléchnt programme (en images) :



Partager cet article
Repost0
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 13:07



Dès le dimanche 1er février sur France 3, partez à la rencontre de ces acteurs et actrices qui ont fait vivre l'histoire du cinéma français avec Michéle Morgan ou encore Jean Gabin.


Patrick Brion vous fait découvrir les richesses de notre patrimoine cinématographique , à travers ce nouveau cycle du Cinéma de Minuit , dédié aux monstres sacrés !


Dimanche 1er février sera diffusé Boule de Suif avec Micheline Presle , une adaptation de la nouvelle de Guy de Maupassant de Christian Jaque .


Dimanche 8 février, vous pourrez découvrir L’étrange Madame X de Jean Grémillon avec Michèle Morgan .


Dimanche 15 février sera diffusé La marie du port de Marcel Carné avec Jean Gabin dans La marie du port.


Dimanche 22 février, vous pourrez voir Pétrus de Marc Allégret avec le célèbre Fernandel.


Dimanche 1er mars, sera diffusé Bonne chance avec Sacha Guitry ,


Dimanche 8 mars, vous pourrez retrouver Charles Boyer et Michèle Morgan dans Orage


Dimanche 15 mars, Danielle Darrieux dans Occupe-toi d’Amélie de Claude Autant-Lara.


Partager cet article
Repost0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 12:46


Ce soir à 20h45 Arte a la bonne idée (une fois de plus) de passer un long métrage d'une qualité incroyable, "Le Verdict" de Sidney Lumet.

J'ai déjà eu l'occasion de vous faire la réclame de ce long métrage et avec les années je l'apprécie d'avantage encore. Il représente la parfaite osmose entre une histoire engagée et passionnante, une réalisation soignée, précise, un jeu d'acteurs flamboyant. Un vrai bonheur pour celles et ceux qui aiment le cinéma de qualité, le 7ème art dans sa plus parfaite expression.

Je suis intimement persuadé qu'on ne fera plus de longs métrages de cet trempe. Aujourd'hui les cinéastes d'Hollywood sont très souvent relegués au rôle de simples employés interchangeables à volonté selon un jeu malsain de chaises musicales.

Prenez le temps d'apprécier "Le Verdict", posez vous et admirez une véritable pépite de l'art de notre temps.
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 12:47


Morceau de choix ce soir sur Arte à 20h45. La chaîne culturelle franco-Allemande diffuse "Au nom du père"' de Jim Sheridan.

Une oeuvre majeure du 7ème art qui revient sur l'histoire de Gerry Conlon et de ses trois camarades dont l'histoire retiendra qu'ils furent les "quatre de Guilford".

1974 la Grande-Bretagne connaît une vague d'attentats sans précédent. L'IRA met la pression sur le gouvernement britannique. Les pouvoirs publics somment la police d'effectuer des arrestations pour calmer l'opinion publique.

Gerry Conlon (Daniel Day Lewis), petit malfrat qui vit d'expédients, est arrêté en compagnie de camarades d'infortune, ainsi que des membres de sa famille dont son propre père Guiseppe (Pete Postlethwaite) et connaît l'enfer des geôles britanniques. Il s'avère que ces personnes sont parfaitement innocentes et n'entretiennent aucun rapport avec les terroristes de l'IRA.

Mais la machine infernale est lancée. Les "quatre de Guilford" sont emprisonnés dans d'horribles conditions, connaissent la torture physique et morale et sont condamnés très durement à l'issue d'un simulacre de procès.

"Au nom du père" est un long métrage qui joue la carte du réalisme à fond. L'histoire de ces jeunes gens présents au mauvais moment et au mauvais endroit est très touchante. Leur descente aux enfers est révoltante à plus d'un titre. Leur souffrance est palpable.

Jim Sheridan met en scène un long métrage engagé qui réhabilite pleinement des hommes et des femmes broyés par un gouvernement pressé d'avoir des résultats, par des fonctionnaires prêts à fabriquer des preuves pour calmer une société anglaise. Le film est à la fois une oeuvre de fiction on ne peut plus classique mais aussi un formidable pavé dans la marre des gouvernants tentés par des mesures d'exception.

Le long métrage est porté par la prestation hallucinante de Daniel Day-Lewis qui campe un Gerry Conlon plus vrai que nature, à croire que le rôle l'habitait. Mais avec ce comédien génial c'est presque devenu un leitmotiv.

La composition de
Pete Postlethwaite est également à saluer. Emma Thompson est au sommet de son art, elle interprète l'avocate de Gerry Conlon qui fait éclater la vérité.

Un film à voir sans aucune hésitation. Un long métrage politiquement engagé qui secoue bien des consciences.




Au nom du père
envoyé par kinsa
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 08:32

Bien souvent quand j'ai une idée quelque part, je ne l'ai pas ailleurs....




"The Shield" s’achève. Mardi (25 novembre, note de Total Ciné), FX diffusera le 13e et denier épisode de la saison 7 de ce qui restera comme l’une des plus grandes séries policières jamais réalisées. On n’en est pas à verser une “larmichette”, mais pas loin quand même, tant depuis sept ans les aventures de Vic Mackey et de sa Strike Team se sont révélées passionnantes et ont influencé les autres productions américaines.


Avant de tirer leur révérence, le créateur de la série Shawn Ryan et  l’acteur principal Michael Chiklis ont expliqué, dans un court entretien vidéo, au Hollywood Reporter les sentiments que leur inspirait la fin de cette aventure.


La fin de saison fera l’objet d’une note détaillée pour rendre hommage à une production qui rivalise avec "The Wire" ou The "Sopranos". Mais, on peut déjà dire, sans rien dévoiler, que la saison 5 fut certainement la meilleure et la plus belle, en grande partie grâce à la présence de Forest Whitaker. L’acteur y incarnait un officier des Affaires internes déterminé à faire tomber Mackey. Whitaker portait sur ses larges épaules tout ce chapitre de l’histoire du commissariat de Farmington. Il était aussi impressionnant que dans "Le Dernier Roi d’Ecosse" où il incarnait l’ancien dictateur ougandais Idi Amin Dada.


Mettre un terme à une série, et ne pas attendre qu’elle finisse par lasser ses fans, savoir s’arrêter quand il est temps, n’est certes pas une décision facile. Cela dit, comme le précisait Chiklis: “We ended it on our own terms.


La saison 7 a pu apparaître comme un peu plus faible que ses devancières, mais cela était en partie inévitable. Il convenait de régler les comptes du passé, de parvenir à une fin et cela ne pouvait pas se faire en lançant une nouvelle intrigue. Malgré tout, et s’il y a moins d’actions et plus d’affrontements verbaux, le taux de testostérone n’a pas vraiment baissé. Ce qui est le plus remarquable c’est qu’entre la première et la septième saison, il existe une suite logique. Les événements qui marquent le début de l’histoire conservent leur pertinence jusqu’au bout. Comme pour rappeler que Mackey n’a jamais été quitte de rien.


Vic peut-il s’en sortir vivant et libre ? A vos pronostics

(article du "Monde" des séries)
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:45





Mardi 11 novembre 2008, Canal + consacrera une journée spéciale à la saga "Die Hard" qui débutera à 14h et s'achèvera à 23h.

Au menu de cette intégrale qui ravira fans comme profanes, les trois premiers "Die Hard", un documentaire, des surprises, et "Die Hard 4 : Retour en enfer" dernier volet des explosives aventures de John McClane.

Programme de la journée :

14H00
Yippee-Ki-Yay "Le Dossier Die Hard" un documentaire de 36 minutes en version originale. Ce reportage revient sur les origines et les raisons du succès de cette épopée moderne.

14H35 "Die Hard I : Piège de cristal" (1988) de John Mc Tiernan avec Bruce Willis, Alan Rickman et Alexander Goudunov.

16H45 Le Cinéma Des Lapins, un court métrage de 1 minute sur Die Hard

16H45 "Die Hard II : 58 minutes pour vivre" (1990) de Renny Harlin avec Bruce Willis, Bonnie Bedelia et William Artherton.

18H45
"Die Hard III : Une journée en enfer" (1995) de John Mc Tiernan avec Bruce Willis, Jeremy Irons et Samuel.L.Jackson.

20H50 "Die Hard IV : Retour en enfer" (2007) de Len Wiseman avec Bruce Willis, Justin Long, Timothy Olyphant, Cyril Raffaelli et Maggie Q.

Très bonne initiative. La saga de John McClane est l'une des plus réussies et des plus homogènes de l'histoire du cinéma. Chaque film regorge de scènes cultes, de moments spectaculaires. Les méchants sont très crédibles. Des longs métrages enlevés, dynamiques.

On ne s'ennuie pas une seule seconde.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 13:00
Image Hosted by ImageShack.us
 

La figure emblématique du Président américain fascine les foules bien au-delà des frontières des Etats-Unis d'Amérique. La personnalité et la fonction en elle-même font partie de notre paysage culturel à toutes et à tous.

Alors qu'en général on parle de désamour pour la vie et les hommes politiques en France, jamais une élection américaine n'avait autant fait parlé d'elle. Le problème de la succession de George W. Bush est devenu un sujet de conversation on ne peut plus banal.

Pas une émission de radio ou de télévision depuis des mois sans qu'il ne soit fait référence aux primaires ou aux conventions Républicaines et Démocrates. Les spots de publicité agressifs de la campagne présidentielle ont de l'écho chez nous quelques heures à peine après leur diffusion par les grands networks américains.

Le cinéma américain s'est emparé du phénomène très tôt. Depuis plus de soixente dix ans, des centaines de longs métrages ou de téléfilms ont mis en scène cette icone incontournable.

Qu'il soit "réel" ("Nixon","W") ou de fiction, le Président Américain est devenu l'un des personnages favoris de la culture cinématographique outre atlantique. Personne ne s'étonne plus de retrouver à intervalles réguliers le bureau ovale comme théatre privilégié d'intrigues domestiques ou de sécurité nationale.

A l'occasion de l'élection présidentielle de début novembre la chaîne TCM (TurnerClassic Movies), très connue par les cinéphiles pour la qualité du cinéma proposé, a décidé de se lancer à sa manière dans la course à la Maison Blanche, en proposant pendant le mois d'octobre (et début novembre) une rétrospective intitulée "Presidents made in Hollywood", centrée sur la manière dont la figure présidentielle a été représentée par la production hollywoodienne.

La chaîne a choisi dix films pour illustrer cette thématique. Chaque jeudi depuis hier soir (il y a heureusement des rediffusions) deux longs métrages sont diffusés à la suite. En voici la liste :

-"Bob Roberts" (02/10)
-"Bienvenue Mister Chance" (02/10)

-"Nixon" (09/10)
-"Gabriel au-dessus de la Maison Blanche" (09/10)

-"Les coulisses du pouvoir" (16/10)
-"Vers sa destinée" (16/10)

-"Président ? Vous avez dit Président ?" (23/10)
-"Complot à Dallas" (23/10)

-"Président d'un jour" (30/10)
-"Sept jours en mai" (30/10)

A noter que la chaîne a décidé de diffuser en "clair" ces pépites du cinéma américain à l'occasion de la présidentielle américaine. L'initiative est à souligner.

En préambule à ces films, un documentaire exclusif TCM "Les films du Président" réalisé par Charles Antoine de Rouvre a également été diffusé hier soir.  Voici le trailer de la rétrospective :




J'ai pu assister à la diffusion exclusive de ce documentaire dans les locaux de la chaîne à Neuilly s/Seine. Merci à Benjamin Vasseur, de l'agence Heaven, pour son aimable invitation. J'ai passé une soirée agréable. Le documentaire est vraiment passionnant. Une synthèse de 52 minutes bien argumentée et riche d'informations.

Ma reconnaissance va également aux membres de l'équipe TCM pour leur accueil chaleureux.


Partager cet article
Repost0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 12:45




Ce soir à 22h50 sur France 2 un petit bijou du cinéma contemporain : "Collision" réalisé par Paul Haggis.

Un long métrage extraordinaire. Un scénario original, une tension de tous les instants, un casting de rêve. La mise en scène est de qualité, parfaitement réglée.

Mais le coeur du film est cette incroyable galerie de personnages qui vont se croiser et vivre des moments d'une rare intensité. Le long métrage se vit, se respire à chaque seconde. Le drame est permanent.

Des histoires naissent, se terminent, des vies se brisent ou s'accomplissent. Et la mort frappe là où on s'y attend le moins.

Le passage qui met en lumière l'existence du serrurier mexicain et de sa petite fille m'a mis très mal à l'aise . J'étais rivé au fauteuil, implorant un dénouement heureux.

Une oeuvre qui touche au plus profond de son être.

A voir absolument.

ps : sous réserve d'une éventuelle modification du programme de la soirée suit au décès de Monsieur Paul Newman.
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 07:20


L'adaptation télévisuelle de Xlll sera diffusée les lundis 6 et 13 octobre prochain sur Canal+ en prime time.

Cette fiction prestigieuse découpée en deux parties de 90 minutes, s'inspire de la célèbre bande dessinée éponyme écrite par Jean Van Hamme et illustrée par William Vance. L'intrigue du téléfilm reprendra sensiblement celle des premiers albums de la série où un homme amnésique surnommé XIII est accusé d'avoir assassiné le président des Etats-Unis.

Devenu l'ennemi public numéro un du pays, ce mystérieux inconnu tentera d'échapper à un commando spécial qui a reçu l'ordre de l'éliminer. Son seul recours pour s'en sortir sera de découvrir sa réelle identité avec pour unique indice le chiffre romain XIII tatoué sur sa clavicule. Sa quête va alors aboutir au démantèlement de la Conspiration, une organisation hautement secrète mêlant les hommes les plus puissants des Etats-Unis.

Les téléspectateurs découvriront Stephen Dorff dans la peau du célèbre amnésique et Val Kilmer dans le rôle de son ennemi juré La Mangouste.

Cette superproduction internationale sera également diffusée cet automne sur le network américain NBC et sur M6 en clair l'année prochaine.

La bande dessinée s'inspire du roman de Robert Ludlum The Bourne Identity paru en 1980, soit quatre ans avant le 1er tome de XIII, Le jour du soleil noir. C'est également le livre qui servit de base scénaristique à la trilogie cinématographique avec Matt Damon débuté en 2002 avec La Mémoire Dans La Peau.

Depuis sa création en 1984, la bande dessinée XIII s'est écoulée à plus de 10 millions d'exemplaires à travers le monde. Les deux derniers tomes La version irlandaise et Le dernier round ont conclu en novembre 2007 23 années d'enquête autour de l'identité de son héros. (commeaucinema.com)

Partager cet article
Repost0

Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro