Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 18:33


"La traversée de Paris" de Claude Autant-Lara est ressorti au cinéma hier dans quelques salles.

C'est un classique du cinéma français, un monument de notre 7ème art. Une oeuvre qui a aussi plusieurs niveaux de lecture. Enfant et au début de mon adolescence j'ai apprécié la rencontre entre Louis de Funès, Bourvil et Jean Gabin, trois monstres sacrés du cinéma français, sur le plan factuel. Mais en grandissant et en me passionnant pour l'histoire de la France et surtout de Paris sous l'occupation j'ai découvert une toile de fond passablement révoltante.

Quand on dépasse l'aspect le comique de certaines situations, le cinéma sous sa forme la plus noble nous confronte avec l'une des périodes les plus troublées de notre passé immédiat. La radiographie de la société française est sans concession. Le portrait du comportement des français pendant l'occupation nazie est très fidèle et pointe du doigt celles et ceux qui ont choisi de s'en sortir en pratiquant le marché noir.

A l'inverse il y a d'autres français qui crevaient la dalle. Le long métrage ne donne pas de leçons mais l'art fustige des comportements de circonstances. On a l'impression de voir un film comme les autres mais quand on gratte, ce que nous découvrons peut nous mettre mal à l'aise.

Un film qui oppose ainsi les extrèmes entre la cultissime scène de la cave rue Poliveau et la séquence dans le café qui est très troublante et très dérangeante.

Il n'en reste pas moins que la comédie (dramatique) permet au réalisateur d'asséner quelques vérités et quelques coups bien sentis mais "La traversée de Paris" n'en reste pas moins un film bien construit, bien dirigé, interprété de manière grandiose par des ténors du cinéma français et de seconds rôles de légende, le tout sur un velours de dialogues finement ciselés.

Mais bon je ne vais pas vous plomber votre soirée alors restons dans le léger et transportons nous dans le sous-sol d'une petite rue du 5ème arrondissement de Paris.





envoyé par richardanthony
Repost 0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 08:53


Comme chaque année les pires films de l'année écoulée ouvrent le bal de la saison des récompenses. Quels seront les (mal)heureux élus ? réponse dans quelques semaines
.

Pire film :



Speed Racer

Disaster Movie

Spartatouille

Le Jour où la Terre s'arrêta

High School Musical 3

The Hottie and the Nottie

Dungeon Siege

Love Gourou

Postal

John Rambo

Phénomènes

Appelez-moi Dave

Witless Protection


Pire acteur :

 

Zac Efron

Dane Cook

Larry The Cable Guy

Eddie Murphy

Keanu Reeves

Sylvester Stallone

Tom Cruise

Will Ferrell

Ashton Kutcher

Mike Myers

Adam Sandler

Mark Wahlberg

 

Pire actrice :

 

Paris Hilton

Jessica Alba

Le casting du film The Women


Camilla Belle

Cameron Diaz

Kate Hudson

Diane Keaton

Jennifer Connelly

Zooey Deschanel

Vanessa Hudgens

Eva Longoria-Parker

Reese Witherspoon

 

Pire couple :

 

Tout High School Musical 3

Cameron Diaz et Ashton Kutcher

Kate Hudson et Dane Cook

Kate Hudson et Matthew McConaughey

Paris Hilton et Joel David Moore

Larry the Cable Guy et Jenny McCarthy

Tout Mamma Mia !

Eddie Murphy et Eddie Murphy

Al Pacino et sa coupe de cheveux

Mark Wahlberg et Zooey Deschanel

Mark Wahlberg et Mila Kunis

Sylvester Stallone et son ego

 

Pire réalisateur :

 

Uwe Boll

Scott Derrickson

Jason Friedberg et Aaron Seltzer

Tom Putnam

Marco Schnabel

Sylvester Stallone

Jon Avnet

Diane English

Roland Emmerich

Brian Robbins

Kenny Ortega

M. Night Shyamalan

 

Pire suite, remake ou prequelle :

 

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal

High School Musical 3

John Rambo

Star Wars : The Clone Wars

Disaster Movie

Spartatouille

An American Carol

The Women

Le Jour où la Terre s'arrêta

Le Bal de l'horreur

Speed Racer

X Files : Regeneration

Repost 0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 18:15


Il y a deux jours j'ai fini de regarder la saison 1 de "Pushing Daisies" sur Canal Plus. Une série incroyable. Un concept original, des situations à la fois drôles et touchantes, une recherche constante et un choc visuel.

J'ai hâte de voir la saison 2.

Mais à un moment j'ai faillit tomber de mon fauteuil en voyant un plan de caméra et je me suis dit "bon sang j'ai déjà vu ce passage".

La lumière est venue au bout de quelques secondes. Il s'agit en fait de la réutilisation court passage de l'excellente comédie "Un jour sans fin" d'Harold Ramis.

Ma devise est toujours "la preuve par l'image".

Voici donc 5 photos de l'épisode 9 de "Pushing Daisies". Le plan de caméra en question est la quatrième photo en partant du haut.










Et regarder maintenant la vidéo quand Bill Murray va à la fenêtre. Magique non.


Repost 0
Published by Samom - dans Chroniques
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 13:07


Parfois j'ai vraiment du mal à m'emballer pour un film. Cela fait des semaines que je constates que "The Wrestler" le nouveau de Darren Aronofksy avec Mickey Rourke dans le rôle titre est couvert d'éloges. Il y a une véritable attente qui s'est crééé autour de ce long métrage. J'ai décidé à mon tour de me pencher sur la question en parcourant des avis ici ou là.

Ce ne sont que des opinions subjectives mais force est de constater que le film semble marquer le retour de l'un des comédiens les plus doués de sa génération sur le devant de la scène.

Comme pas mal d'anti-héros Mickey Rourke provoque à la fois une sorte de fascination et de répulsion . Je l'ai trouvé génial dans "Angel Heart" ou "L'année du Dragon" mais  certains de ces choix de carrière dans les années 1990 et 2000 m'ont plus que troublé. Depuis "Sin City" le comédien semble avoir retrouvé une certaine crédibilité.

Espérons que la rédemption (cinématographique) soit totale avec "The Wrestler".

Le 7ème art y sera forcément gagnant.



"The Wrestler" : sortie le 18 février.

Réalisateur : Darren Aronofksy.

Acteurs : Mickey Rourke, Marisa Tomei, Evan Rachel Wood.

Genre : drame.

Résumé
: Dans les années 1980, Randy "The Ram" ("Le Bélier") Robinson était une star du catch professionnel, mais il est peu à peu redescendu de son Olympe. Pendant un match sans envergure, il endure une crise cardiaque ; un médecin lui explique qu'un autre combat lui serait fatal. Il décide alors de se ranger définitivement, prend un petit boulot dans la restauration, s'installe avec une strip-teaseuse vieillissante et tente de se lier avec le fils de cette dernière. Mais la perspective d'un dernier affrontement avec son plus grand adversaire, l'Ayatollah, se présente à lui.
Repost 0
Published by Samom - dans Bandes annonces
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 09:03

 



Le réalisateur de Charlie et ses drôles de dames et de Terminator Renaissance a été annoncé par les studios Disney pour mener une nouvelle adaptation du roman de Jules Verne. On se souvient encore des tentacules bien frémissants du fameux calmar géant dans la version de Richard Fleischer avec Kirk Douglas, James Mason et Peter Lorre. Il semble que pour cette version, McG va se concentrer sur le personnage du capitaine Nemo, alors qu'il construit son vaisseau, le Nautilus.

 

L'oeuvre de l'écrivain féru d'aventures a fait l'objet de nombreuses adaptations, plus ou moins réussies, cela va sans dire. On peut s'attendre à du costaud avec McG à la barre et sûrement autant de frissons et d'actions que dans le film de 1954, qui reçu trois Oscars et fût un des succès de l'année. 20.000 lieues sous les mers était alors le premier film d'action de Disney, qui s'est bien rattrapé depuis avec Jack Sparrow et autres Pirates des Caraïbes. Le studio aux grandes oreilles serait prêt à débourser 8 millions de dollars pour les services du réalisateur qui s'en donnera certainement à coeur joie.


En attendant, cela ne fera de mal à personne de revoir le bon vieux Nautilus de 1954... ou de se plonger dans l'oeuvre de Jules Verne, non ?N (dvdrama)



Un classique de la littérature qui a fait rêver plus d'un d'entre nous. Et un chef d'oeuvre du cinéma d'aventures qui est une référence depuis plus de 50 ans. Je suis curieux de savoir si le projet qui s'annonce respectera à la fois le roman et la réalisation de Richard Fleischer.


La technique aujourd'hui permet aux cinéastes de proposer de nouvelles lectures d'un matériau brut. En espérant simplement que ce tout technologique ne gangréne pas une histoire au fort potentiel qui permet aux acteurs de s'y exprimer de la meilleure des façons.

Repost 0
Published by Samom - dans Actualité
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 18:30


Passionné par la saga, les lycans et les vampires je ne peux pas résister à l'envie de vous en remettre une petite couche. Après la VO, voici la bande annonce en français.


Repost 0
Published by Samom - dans Bandes annonces
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 12:46
J'ai déjà évoqué le sort (1) (2) réservé à "The De2cent", la suite du formidable long métrage de Neil Marshall et voici que nous arrivent les premiers clichés du second opus. Ca sent bon tout cette histoire....















Repost 0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 10:05
Image Hosted by ImageShack.us

Pour plus d'informations : ici.

Ps : "La traversée de Paris" sort le 8 janvier.
Repost 0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 23:12







Pour "George A. Romero’s… of the Dead" le cinéaste abandonne d’ailleurs la technique de caméra subjective du précédent pour un filmage classique, adapté au cadre d’une île dont les habitants, plutôt que de tuer leurs morts, les entravent et les cachent.

Une situation contre laquelle se dresse un de ses résidents. Banni, il rencontre sur le continent un petit groupe de survivants en quête d’une terre d’accueil, vierge de tout mort-vivant.

S’ils arrivent sur l’île grâce à un ferry, c’est aussi accompagnés de passagers clandestins qui, à peine les pieds sur la terre ferme, mordent à qui mieux mieux… Et la grande bouffe de recommencer dans la grande tradition d’un genre dont George A. Romero est l’inventeur. (toutlecinema.com)
Repost 0
Published by Samom - dans Bandes annonces
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 18:34



Je ne sais pas si je suis un petit veinard mais j'ai eu la chance de faire quelques voyages assez sympathiques au début de mon adolescence dans les années 80. Et souvent je suis allé à Londres. J'ai une véritable passion pour cette énorme cité depuis. La capitale du Royaume-Uni est véritablement une agglomération internationale et cosmopolite.

J'ai découvert l'univers londonien dans le cadre des éternels voyages scolaires d'une semaine dans les familles. Quelles galères parfois. Pendant mon premier séjour je n'ai pas du capter grand chose à la langue de Shakespeare. Les gens qui nous logeaient étaient extrêmement accueillants. Ne vous laisser pas intoxiquer par les images d'épinal. Les anglais sont loins d'être froids et repliés sur eux-mêmes. Et leur nourriture est délicieuse. Je ne garde aucun mauvais souvenir de ces moments là.

J'ai arpenté l'énorme ville de long en large durant d'interminables journées, visité les monuments les plus connus deux ou trois fois, dépensé jusqu'à mon dernier "pound" dans des souvenirs aussi chers que parfois inutiles.

Et je vous parle même pas des kilomètres de conneries que nous avons pu faire mes camarades et moi (rien de grave cela étant dit). Des trucs de mômes.

Culturelement parlant j'ai eu la chance d'écouter des styles musicaux aussi riches que variés. Le début des '80 voyait se mélanger de nombreuses influences. Bien avant qu'ils arrivent en France, j'ai dansé sur des airs qui ont connus ensuite la gloire chez nous (parfois 6 mois entiers) 

J'ai choisi de vous en proposer quatre petites pépites des années 80 que vous devez toutes et tous connaître.

Voici donc "Talk talk" avec "Such a shame", "Propaganda" avec "P-Machinery", "Wham !" avec "Wake me up before you gogo" et "A-ha" avec "Take on me"







AHA - Take on me
envoyé par djoik



Repost 0

Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro