Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 10:42

Festival-de-Cannes-2012-Affiche-Marilyn-Monroe.jpg

 

 

 

Je dois dire que je me suis posé la question maintes fois. Les trois premières années j'en ai parlé ici pour faire...comme les autres, puis j'ai lâché l'affaire. Sans regrets, ni scrupules.

 

Je n'ai même pas fait attention au palmarès hier soir (d'ailleurs j'avais complètement oublié ce grand événement). Je n'ai regardé aucune émission, ni lu aucune chronique. Je suis à la limite de l'indifférence totale.

 

A mon sens ce festival est devenu une chose hors de contrôle, sorte de rendez vous mondain où l'on y parle de stars, de coups de pub et accessoirement de cinéma. D'année en année on revoit les même réalisateurs choisis sur une "short list" de prétendants.

 

A mon sens le cinéma est un art populaire, divertissant et universel. A Cannes j'ai l'impression que les gens qui sont aux commandes de cette formidable machine industrielle ont perdu de vue l'essentiel.

 

Je ne nierai pas que certains prix par le passé m'ont fait découvrir certains longs métrages mais j'ai pris mes distances avec ce show car l'énergie déployée autour, les moyens engagés ont tué ma candeur de cinéphile.

 

Je préfère d'autres festivals où le grand écran est encore le juge de paix ultime, des moments où l'histoire se passe sur un grand rectangle blanc au lieu d'un tapis rouge parfaitement propre.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Samom - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

samom 29/05/2012 20:43


Je suis de ton avis : nous avons tous besoin de rêver


et le rêve fait avancer nos envies, nos passions etc...


 

Arkham09 29/05/2012 20:14


Je souscris à 100% à ton commentaire mais, par naïveté ou par charge affective trop marquée, j'ai tendance à l'écarter de mon champ de vision pour me contenter de vivre l'excitation de ces
journées passées sur allociné à la recherche des premières réactions après la projection de "drive", la joie de voir "elephant" couronné et offrir à Van Sant  une exposition médiatique qu'il
méritait (a contrario maintenant je dirais que ca n'a pas été une chose positive), ou imaginer qu'un jour Fincher puisse revenir à Cannes avec un film d'une puissance narrative similaire à
"Seven" pour qu'il soit enfin consacré meilleur réalisateur de sa génération au même titre que Tarantino avant lui et ça seul une palme d'or le permet.


 


Les aspects périphériques sont une nuisance et malheureusement à court terme je pense qu'ils détruiront les authentiques passion cinéphiles comme pour toi, mais en attendant je reste acrcocher à
ce rêve

samom 28/05/2012 22:21


comme toujours tu fais honneur à mes articles en défendant ta position avec conviction et je suis d'accord sur certains points (la transparence, les sélections parallèles) mais je reste aussi sur
les miennes ;) : les médias qui monopolisent tout ont fait de ce festival un monstre qui a échappé à son créateur.


 


Je lisais tout à l'heure un article d'un ciné-reporter qui disait que Cannes était pour lui prétexte à picoler gratos, entrer aux soirées des palaces, rencontrer des people sans intérêt, faire de
belles photos et échanger des blagues potaches avec d'autres gars de la profession


 


et dans tout cela les films ?  pas un mot de sa part..


 


c'est cela que je dénonce

Arkham09 28/05/2012 22:12


Bonsoir Samom,


 


tu as un avis tranché et convaincant mais je reste un "addict" de ce festival car il concentre, reconnaissons le, la majorité des meilleurs films de l'année à venir (l'année dernière entre le
Malick, le Refn,...on a été gâtés).


 


Que les modalités de sélection et les critères de jugement soit à revoir dans le sens d'une plus grande transparence je suis d'accord car effectivement il y a souvent une désagréable sensation de
cooptation derrière certains choix à la fois du jury mais également en amont lors de la présélection.


 


Néanmoins et j'en reviens à ce point crucial: entre la sélection officielle et les sections parallèles, on a un panel complet de films qui marqueront l'année et qui sont donc présentés en
avant-première et placés sous le feu des projecteurs.


 


Je n'aurai jamais connu Haneke, Van Sant, Dumont,... sans le festival, et c'est cet effet de démocratisation d'un cinéma exigeant ou peu commercial, rendu possible par la concentration des
journalistes présents sur place, qui rend Cannes toujours aussi magique à mes yeux.


 

Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro