Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 23:23
Pendant prés de 5 ans j'ai utilisé la carte de cinéma "le Pass illimité" de chez Gaumont. Je fréquentais des cinémas parisiens qui diffusaient à 95% des films en VF. Je n'avais aucun point de comparaison avec les "originaux".

Depuis plus d'un an, pour des raisons exclusivement pratiques, j'ai changé de camp. Aujourd'hui j'utilise la carte UGC illimitée dans un complexe de 16 salles. Les films étrangers sont tous diffusés en version originale (souvent en anglais mais parfois en coréen, en allemand ou en espagnol). Les seules exceptions ("Mr et Ms Smith", "les 4 fantastique") bénéficient d'une deuxième copie destinée à attirer un public jeune. Mon propos n'englobe pas les dessins animés qui s'adressent aux enfants (toujours en VF pour des raisons que vous pouvez comprendre aisément).

Dans ce complexe UGC je dois voir en moyenne 8 à 10 films en version originale par mois et j'ai redécouvert avec plaisir qu'il y avait autre chose que la post-synchronisation bien de chez nous (terme technique désignant le doublage). En revoyant certains de ces films dans les mois suivants (souvent en français pour des raisons de format télévisuel) je me suis rendu compte que les doubleurs français prenaient de plus en plus des libertés avec l'esprit du texte original. Je passe sur certaines formes d'humour anglo-saxon difficillement adaptables dans l'hexagone. Hormis cet exemple bien précis, on frise parfois le délire.

La version originale a aussi un effet socio-culturel induit. Elle sélectionne naturellement le public auquelle elle s'adresse. Dans les salles diffusant des films en français c'est un peu la cour de récréation (public jeune moins attentif, discussions sans rapport avec le film, incivilités etc...) alors que la version originale demande une plus grande disponibilté intellectuelle, un plus gros effort de concentration.

C'est un bonheur d'entendre parler les acteurs dans leur langue maternelle. On peut ressentir leurs émotions, leurs sentiments. Et c'est aussi la langue qui donne sa force à un film. Dans "la chute" (film de Oliver Hirshbiegel) relatant les derniers jours de la vie d'Hitler, l'acteur Suisse Bruno GANZ a livré une prestation extraordinaire. Il a donné vie au personnage en l'habitant littéralement. Sa plus grande réussite : avoir capté les intonations, les modulations de la voix d'Hitler. Imaginez maintenant ce qu'a du être la version française.

Bon film en VO. A vous de voir ou plutôt d'écouter.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by samom - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

moineau 17/11/2006 00:35

quel bonheur un film en v.o. !
entièrement d'accord avec toi ! obligé de s'intéresser... :)

Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro