Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 18:15



L’avantage de posséder une carte illimitée de cinéma est d’être invité de temps en temps à des avant-premières. Ce matin, en compagnie de mon petit garçon, j’ai eu l’immense plaisir d’assister à la projection de "Monstres contre Aliens" le dernier né des studios Dreamworks. Mon seul regret est de ne pas l’avoir vu dans des conditions "3D" mais cette réserve est minime tant le spectacle proposé est extraordinaire.

 

Susan Murphy est une jeune femme américaine qui est écrasée par une météorite le jour de son mariage. La radioactivité dégagée par l’objet la fait grandir dans des proportions inquiétantes. Elle est capturée par l’armée et est détenue dans une zone secrète en compagnie de monstres capturés par les militaires depuis une cinquantaine d’années.

 

La terre est sur le point d’être envahie par des créatures belliqueuses, menées par Gallaxhar, venues de l’espace pour récupérer la puissance radioactive de la météorite et détruire la planète bleue.

 

La seule chance qui reste au genre humain est de confier sa destinée à Susan et à une joyeuse bande de monstres.

 

La première impression qui se dégage de "Monstres contre Aliens" est que le film est bâti comme un incroyable hommage cinématographique. Pour les fans de science fiction, de fantastique et d’horreur, le long métrage fourmille de références, de clins d’œil, de renvois à des standards des années 50, mais pas seulement. 


Les artistes des studios Dreamworks connaissent leurs classiques et il y a comme une note de nostalgie attendrie dans leur production. Que ce soit "La Mouche Noire", "The Blob", "L’attaque de la femme de 50 pieds" ou les "kaijû eiga" japonais ("Godzilla" entre autres), la revue d’effectifs est très large et fait chaud au cœur. Il y a en a pour tous les goûts. Sur le fond on peut dire que la volonté est évidente de réhabiliter un genre trop souvent méconnu ou raillé.

 

A la base il ne faut pas oublier que Susan est touché par une météorite radioactive. "Monstres contre Aliens" se fait également l’écho de ces peurs nucléaires qui obnubilaient les américains dans les années 50. Le cinéma de l’époque a très largement traduit ces angoisses à l’écran. On nous présente ici des monstres capturés depuis 50 ans, une zone secrète qui pourrait très bien se nommer "51". Tout est fait pour ancrer le film d’animation dans un contexte et une époque.  

 

Mais l’hommage ne s’arrêta pas là. "Monstres contre Aliens" épingle à son tableau de chasse des longs métrages comme "Rencontre du 3ème type", "Star Wars" et même "MIB". Les séquences qui nous permettent de faire appel à notre patrimoine cinématographique s’enchaînent tout naturellement. Que c’est jouissif de constater que le 7ème art peut encore me surprendre.

 

"Monstres contre Aliens" est aussi un long métrage qui comporte une dose importante d’humour et de moments tordants. Les personnages sont attachants, fantasques, emblématiques. Et ces créatures qui devaient vivre auparavant en reclus afin de ne pas faire peur aux hommes font preuve d’un comportement bien plus humain que ceux qui les craignaient. Ces monstres ont du courage, sont solidaires et érigent l’amitié comme ciment universel. Les humains sont presque tous peureux, fourbes et cruels parfois.

 

Le spectateur rie franchement. Pas de pause ni de temps mort. Les dialogues sont finement élaborés pour nous donner du bon temps, les blagues font mouche à tous les coups et la bonne humeur traverse le film de part en part.

 

Comme tout dessin animé, "Monstres contre Aliens" est un divertissement. Le premier niveau de lecture comme je l’ai dit auparavant est destiné aux fans, aux passionnés alors que basiquement l’œuvre est un spectacle phénoménal de la première à la dernière minute. Les plus jeunes apprécieront une histoire qui mélange des robots, des monstres et des aliens.


"Monstres contre Aliens" est une perle de l’animation de notre temps. Le studio repousse très loin des limites déjà atteintes. Visuellement le résultat est d’une richesse, d’une profondeur surprenantes. Vitesse et mouvement sont les maîtres mots du film. Les enchaînements sont hallucinants. L’animation est fluide. Les couleurs sont d’une richesse incroyable. Certains plans donnent véritablement le vertige.

 

Deux moments d’anthologie sont à mettre en relief : la poursuite dans les rues de San Francisco qui se termine sur le Golden Gate et la dernière partie du film se déroulant dans la vaisseau amiral des aliens. Tout simplement génial, grandiose, démesuré, échevelé. Des passages qui ont du souffle et du coffre.

 

"Monstres contre Aliens" est un bijou de l’animation, un film d’une qualité supérieure. Une œuvre destiné aux amoureux d’une époque révolue et/ou tout simplement aux amoureux des belles choses.




Partager cet article
Repost0

commentaires

samom 30/03/2009 18:30

tu vas prendre un pied total en 3D je suppose

Sam's 30/03/2009 17:46

Aaaah, je vais aller faire un petit tour du côté de la capitale ce week-end pour pouvoir admirer tout ça en 3D. Je sens que ça va être bon!

Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro