Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 17:42
undefined
Ensuite en guise de second amuse bouche j'ai assisté à la projection de "Live !".

Chères lectrices, chers lecteurs je vous pose la question : que seriez vous prêts à faire pour toucher une énorme somme d'argent ?

"Live !" répond pour vous à cette question.

Des candidats sont bien décidés à gagner chacun 5 millions de dollars à un "jeu" télévisuel révolutionnaire : une roulette russe en direct devant près de 250 millions d'américains. Il y aura 5 gagnants et un mort (dont la famille ne touchera RIEN).

Le parti pris du film est un faux documentaire. Une équipe de télévision suit l'évolution de Katy, une productrice engagée pour faire sortir de l'ornière une chaine de télévision aux audiences en chute libre.

Le film a deux parties de durées bien inégales : un long préambule d'une heure environ qui ressemble à une scène d'exposition. Le décors est planté et les personnages nous sont présentés. Nous suivons cette jeune femme décidée, mais bien seule, à vouloir imposer un nouveau concept. Puisque la concurrence a déjà tout tenté, à elle de jeter un pavé dans la mare et de remettre à la mode un jeu bien cruel et stupide : la roulette russe à la sauce de la télé-réalité.

Sa farouche volonté s'oppose aux incertitudes de ses collègues et de ses patrons, aux refus d'un juriste. Mais son enthousiasme réussit à lever tous les obstacles. Vient alors le moment du "Jeu"

Le second temps du film s'ouvre avec le direct. Les six candidats, disposés sur des estrades dont l'ensemble forme un barillet, doivent tout à tout s'appliquer une arme sur la tempe et tirer. Dans l'arme il y a 5 cartouches inertes et une vraie balle. Comble de l'horreur et du morbide, chaque candidat s'isole pour tirer dans un tunnel qui ressemble à un canon d'un révolver. Au bout du suspense il y a de l'argent, du bonheur pour les survivants et la mort qui rôde.

J'ai adoré ce film. La mise scène en abime (un documentaire qui nous présente une productrice qui remet au gout du jour la roulette russe, le film que nous voyons à l'écran étant le résultat du tournage de cet équipe de télévision) nos plonge dans les coulisses d'une télé poubelle qui veut faire de l'audience avec du sensationnel et la vie des gens.

Suivre cette "executive woman" au jour le jour fait froid dans le dos. Sous ses dehors de femme sexy, nous sentons poindre une femme sûr d'elle, qui a du cynisme à revendre.

Les différentes étapes du processus de sélection des candidats devraient en faire réfléchir plus d'un parmi les candidats de la télé réalité. Les personnages sont castés pour des critères bien précis : des femmes, des hommes, un homosexuel, un noir, un latino, des citadins, un rural etc... Tout le monde est satisfait.

Le déroulement de ce premier moment manque de rythme. L'aspect faux-vrai documentaire ne permet à l'intensité de s'installer. Le temps est à la routine mais le spectacle final vaut très largement l'attente provoquée par cette longue mise en place.

Le second temps du film est filmé comme un vrai jeu. La succession rapide de plans de caméra, des cadrages serrés sur les mains ou les regards, les vues des proches ou de la famille des candidats n'ont qu'un seul but : dramatiser l'évènement. S'ajoutent à ces éléments un animateur vedette, un somptueux décors. Et le tour est joué. Plus l'émotion gagne le public et les candidats, mieux c'est.

Dans ce film, la charge est sévère contre la télévision. La peinture est corrosive, sans faux semblant. Tout est exploité pour arracher des larmes aux spectateurs et surtout pour faire gonfler l'audimat.

Chaque regard, chaque geste est exploité par l'œil malveillant de la caméra.

Mais la critique vise aussi le public. Pour qu'il y ait de l'audimat, de l'audience est nécéssaire. Les producteurs savent très bien qu'un public est là, qu'il existe et qu'il est prêt à répondre aux moindres sollicitations. Le "vivier" est important.

Dans "Live !" Eva Mendes est épatante. Son personnage de femme-productrice sexy et bien décidé à balayer les réticences de ses employeurs fait sensation par la crédibilité qu'elle y met. Le bref sursaut d'humanité de son personnage à la fin du film ne permet pas de chasser l'image d'une femme dure en affaires.

"Live !" stigmatise l'univers de la télévision mais apporte-t-il une condamnation en bonne et due forme ?

Mon avis est que le long métrage dénonce certaines dérives mais qu'il ne demande pas à l'édifice de s'écrouler. Je pense que l'oeuvre laisse à chacun le soin de se faire sa propre opinion.

En fait la vraie question que le film pose : si "Live !" existait de nos jours dans la "réalité"

Regarderiez vous ce programme ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Samom - dans à l'affiche
commenter cet article

commentaires

samom 02/06/2008 23:25

Bise à toije suis sûr qu'on serait (et je fais partie des "on" ou "des gens" à regarder ce genre de programmedés que le film sort en dividijete toi dessusplus

Babymad 02/06/2008 13:47

Je sais c'est facile de dire non je ne regarderais pas. Mais je n'accroche déjà pas à la Star academy ou autre Loft story, alors je vois pas pourquoi je serais plus tentée par un jeu morbide et réel. Bisous sam!

Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro