Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Total Ciné
  • Total Ciné
  • : total ciné : un espace de liberté pour les fans de cinéma et les autres. Venez nombreux pour partager ma passion.
  • Contact

Il est l'or, mon seignor

Recherche

A la une


 

 













Capturer-copie-4.JPG

Films Cultes et Héros













 

DowntonAbbey

 

Braking-Bad-promo-saison-4

 

Eastbound-Down1

 

fringe-poster-1

 

images

 

lost1

 

tv_true_blood01.jpg


31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 08:00
Une chronique qui a deux et demi mais que j'ai un plaisir fou à faire remonter.

l_76019_0091149_e9a3a7d6-copie-1.jpg

Outre le cinéma, je vous ai déjà indiqué que j'ai une seconde passion : la littérature policière britannique.


Dans cet article je vous indiquais que cette passion tournait autour de deux auteurs de manière quasi exclusive : Lady Agatha Christie et Sir Conan Doyle.


Mais une passion n'empêche pas l'autre. Et quand ces deux centres d'intérêts sont combinés à l'écran, cela donne : "Basil Détective Privé" produit par les studios Disney en 1986.


L'histoire raconte les aventures, une fois de plus dans un univers animalier, d'un détective privé, Basil de Baker Street, accompagné par le Docteur Dawson, qui luttent avec acharnement contre les agissements du Roi de la pègre, le maléfique Ratigan dans le Londres du XIXème siècle.


La filiation est évidente avec l'oeuvre de Sir Conan Doyle, puisqu'ici Sherlock Holmes devient Basil, le Docteur Watson est le Docteur Dawson et le célebrissime Professeur Moriarty, "le Napoléon du crime" (citation de mémoire de l'oeuvre de Conan Doyle), s'incarne sous les traits du monstrueux Ratigan.


Mais ce dessin animé s'inspire surtout de la série de romans écrits par Paul Galdone et Eve Titus (pas de liens pour les deux auteurs car les meilleures informations sont en anglais) entre 1958 et 1982. Ces écrits s'inspiraient eux-mêmes de l'oeuvre Holmesienne.


Pour un passionné comme moi, ce dessin animé est un concentré de bonheur. Il rend hommage de manière éclatante à l'oeuvre littéraire. Le scénario est habile, l'animation (pour la première fois des ordinateurs furent utilisés) et la musique (d'Henry Mancini tout de même) sont grandioses. La scène finale à Big Ben est fabuleuse.


Je vous signale que le prénom "Basil" fait référence à l'acteur britannique Basil Rathbone qui incarna à l'écran le célèbre détective anglais une quinzaine de fois dans les années 40. Pour les cinéphiles il restera à jamais Sir Guy de Gisbourne dans "les aventures de Robin des Bois" avec Errol Flynn. Je considère qu'il a à jamais "tué" le personnage.


En cadeau, voici les premières minutes du long métrage. En français Basil est doublé par le génialissime Roger Carel.


Détail amusant : je viens de m'apercevoir que Ratigan est doublé dans la version originale par...Vincent Price.


Ouf que de travail pour écrire cette chronique. J'espère qu'elle vous ravira. En tout cas j'en suis très fier.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

samom 31/12/2009 15:12


salut

je ne sais pas si cet aspect sombre a plu au grand public à l'époqie
et bizarrement je n'ai pas trop de souvenirs de "Taram et le chaudron magique"


Movie 31/12/2009 14:59


Tu as en effet bien fait de la remonter !!! Un Disney fait à leur époque sombre, un de leur grand classique trop vite oublié tout comme l'a été Taram pourtant aussi excellent !!!


Total Ciné

Image Hosted by ImageShack.us
 



Il y a actuellement  personnes connectées à Over-Blog dont  cinéphiles sur ce blog

 


 

 

mep01

 

small_605851.jpg

 

Musique Maestro